INTRODUCTION - HISTORIQUE
Création du département de Tarn-et-Garonne

Castelsarrasin, Beaumont-de-Lomagne, Verdun-sur-Garonne… dans la Haute Garonne, et non pas dans le Tarn-et-Garonne ? Les numismates sont suffisamment avertis pour relever cette incongruité.

Gérard RIVALS, dans « BONS de CONFIANCE dans les pays de l’actuel TARN-et-GARONNE », article paru dans LANGUEDOC NUMISMATIQUE N° 28 de mars 1989 nous explique :

«Le 15 janvier 1790, l’Assemblée Nationale remplace les anciennes provinces par des départements. Le Tarn-et-Garonne tel que nous le connaissons aujourd’hui ne fait pas partie des 83 départements créés. Montauban, troisième ville du sud-ouest n’est donc pas chef-lieu de département et fait partie du département du Lot.

Il faut attendre 1806 pour qu'une délégation de députés soit reçue à Saint-Cloud par l'Empereur qui promet une visite à l'occasion d'un prochain voyage en Espagne.

Ce fut chose faite les 28 et 29 juillet : Napoléon visite Montauban, et déclare: « Cette ville sera chef-lieu de département et promue au rang des principales villes du Sud-Ouest ». Et par senatus consulte du 4 novembre 1808, signé du camp de Burgos, Napoléon crée le département du Tarn-et-Garonne.

Le nouveau département est composé de cantons enlevés aux départements voisins comme indiqué dans « Le Journal de la Haute-Garonne » de 1808; et la Haute-Garonne, sera amputée de 7 cantons .


Cantons issus du Tarn-et-Garonne ayant émis des bons de confiance

BEAUMONT-de-LOMAGNE et dans son canton ESPARSAC, LARRAZET, LE CAUZÉ, SÉRIGNAC

CASTELSARRASIN

GRISOLLES et dans son canton PONPIGNAN

MONTECH et dans son canton FINHAN

SAINT-NICOLAS de la GRAVE et dans son canton COUTURES, FAJOLLES, LABOURGADE

VERDUN-sur-GARONNE et dans son canton BOURRET, MAS-GRENIER

VILLEBRUMIER et son canton n'ont pas émis de bons


"JOURNAL de la HAUTE-GARONNE" .
13 novembre 1908
A noter que le canton de CAVIT enlevé au Gers est en réalité celui de LAVIT